European Templars Route

L’Alpha et Omega : Un itinéraire culturel européen de l’Ordre des templiers,  de sa création dans l’Aube au couvent du Christ de Tomar.

TEMPLIERS, UNE HISTOIRE NÉE EN CHAMPAGNE

L’histoire de l’ordre du Temple est étroitement liée au département.  Hugues de Payns, natif d’un village proche de Troyes,  est le fondateur et le premier maître du Temple, ordre reconnu lors du concile de Troyes de 1129. La règle de l’Ordre est rédigée et adoptée sous l’égide de Bernard de Clairvaux. La Champagne a fourni des figures majeures de l’Ordre du Temple et des croisades.

TOMAR, LE DERNIER SIÈGE TEMPLIER

La ville de Tomar, située au cœur du Portugal, est fondée en 1160 comme quartier général des Templiers. Elle fut le dernier siège templier provincial d’Europe. Classée par l’UNESCO au patrimoine mondial, elle conserve un patrimoine templier en parfait état, notamment le château, le couvent du Christ et les tombes des premiers templiers.

La Fédération

En 2012, l’Aube a consacré son année culturelle aux Templiers, dont l’événement central était l’exposition Templiers, une histoire, notre trésor organisée par le Conseil Départemental. C’est lors du colloque international de cet événement que les aubois et les portugais ont évoqué pour la première fois la possibilité de créer un Itinéraire Culturel Européen des templiers.

 

Alors que le département de l’Aube représente « l’Alpha » de l’itinéraire, le berceau des Templiers, la ville de Tomar constitue quant à elle « l’Omega », la plus longue survivance de l’Ordre.

 

En 2014, pour commémorer les 700 ans de la mort sur le bûcher de Jacques de Molay, dernier grand maître de l’Ordre du Temple, l’Aube et Tomar ont décidé de s’unir autour de la thématique des Templiers et de créer un Itinéraire Culturel Européen (ICE) intitulé : « Route templière européenne ».

Les monuments de l’Ordre